Francis Dordor - Bob Marley

Publié le par Athalide

Les 25 ans de la mort de Bob Marley

 

 

Bob Marley, par Francis Dordor (éd. Librio)

Il y a tout juste 25 ans disparaissait l’une des grandes figures du Reggae. En ce jour anniversaire, pour ceux qui connaîtraient très peu (ou mal) l’œuvre et la vie de Bob Marley, il n’est peut être pas inutile de se plonger dans ce court ouvrage de Francis Dordor qui présente le double intérêt d’être assez complet sans être exhaustif et à un prix tout à fait abordable. Vous découvrirez ainsi la vie de ce musicien qui a marqué l’histoire de la pop de son empreinte. Un seul regret : il ne nous est malheureusement jamais indiqué la véritable genèse du reggae, ni à qui revient la paternité de cette musique et du son que popularisa Marley (il est vrai que la question fait encore débat v. le procès intenté par Aston Barrett à la veuve de Marley).

Au passage, cet ouvrage nous apprend la divergence de conception sur l’extension du reggae qui opposa Bob Marley et les Wailers. Le premier pensait qu’il fallait jouer dans les pays occidentaux pour étendre l’influence du reggae et son message tiers-mondiste à connotations spirituelles. Les Wailers, quant à eux, estimaient que le reggae ne devait se développer qu’en Jamaïque. Il est amusant de relever que ce conflit n’est pas sans rappeler, à grand trait, l’opposition doctrinale qui avait opposé, fut un temps, Staline – partisan d’un développement du communisme à la seule URSS – et Trotsky – favorable à la révolution communiste mondiale. C’est finalement Marley qui avait raison et qui permit au reggae de pénétrer ainsi l'Occident (au passage, on peut se dire que le monde eut peut être été bien différent si Trotsky l'avait emporté sur Staline).

L’artiste est aujourd’hui encore bien présent, mais son héritage hétéroclite où s’entremêle musique, politique et religion reste encore obscur. L’idolâtrie béate et malsaine, bien exploitée par les spécialistes des produits dérivés, à laquelle se livre encore de nombreux fans vient accentuer la confusion.

Loin de la légende et du mythe, et derrière la fumisterie du Rastafarisme et les fumées opaques de la ganja, il y a la musique de Marley dont l’authenticité ne peut être discutée. L’artiste lègue une œuvre importante au patrimoine pop. Même pour ceux que le traitement reggae agace, les disques de Marley ont de quoi séduire car si ce dernier fut une des figures de proue de la musique reggae, il fut avant tout et surtout un excellent mélodiste, en témoigne les diverses reprises (dont celle de Clapton) qui permirent à Marley de devenir la star internationale du Reggae.

Publié dans Les livres de Kul

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article