Une seule femme endormie

Publié le par Athalide

Une seule femme endormie

Par un temps humide et profond tu étais plus belle
Par une pluie désespérée tu étais plus chaude
Par un jour de désert tu me semblais plus humide
Quand les arbres sont dans l’aquarium du temps
Quand la mauvaise colère du monde est dans les coeurs
Quand le malheur est las de tonner sur les feuilles
Tu étais douce
Douce comme le dents de l’ivoire des morts
Et pure comme le caillot de sang
Qui sortait en riant des lèvres de ton âme.
Par un temps humide et profond le monde est plus noir
Par un jour de désert le coeur est plus humide.

Pierre-Jean JOUVE, Matière céleste

Publié dans Citation du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

seb de la mancha 14/01/2008 20:14

cher blogeur, cher blageur
Bonne année 2008

Natacha 07/01/2008 09:38

Par jour de pluie le coeur s\\\'assèche.
Par temps sec et superficiel le monde et plus blanc.
Qui entrait en pleurant des lèvres de ton âme.
Et sale comme le caillot de sang.
Dur comme le dents de l\\\'ivoire des morts.
Tu étais dur.
Quand le bonheur est las de chuchoter sur les feuilles.
Quand la bonne colère du monde est dans les coeurs.
Quand le temps coupe les arbres.
Par un jour d\\\'oasis tu me semblais aride.
Par un soleil joyeux tu étais froid.
Par un temps sec et superficiel tu t\\\'enlaidissais.
Un seul homme endormi
Le monde s\\\'assoupit!