Lilian Jackson Braun - Le chat qui lisait à l’envers

Publié le par Athalide


 Lilian Jackson Braun, Le chat qui lisait à l’envers (1966)

Aperçu de l'imageCe premier roman de la série, marque la rencontre entre Jim Qwilleran, ancien chroniqueur criminel devenu critique d’art pour une feuille de chou locale, et Koko un chat siamois qui va aider ledit journaliste à résoudre l’énigme posée par le meurtre d’un autre critique d’art et qui est l’heureux propriétaire dudit chat capable de lire à l’envers (vous nous suivez toujours ?).

Ce livre ouvre donc la série des « Le chat qui… » (« …aimait la brocante », « …allait au placard », « … avait un don », « … connaissait Shakespeare », etc.) mettant en scène Jim Qwilleran et Koko. Autant dire qu’il est recommandé de commencer par celui-ci pour pénétrer doucement dans l’univers gentiment décalé de la romancière américaine. En somme, un roman policier fort agréable et énigmatique qui donne envie de plonger plus avant dans cette série.

Publié dans Polar

Commenter cet article