Les Beatles ont-ils saboté les chansons de Lennon ?

Publié le par Athalide

Les Beatles ont-ils saboté les chansons de Lennon ? Avis du principal intéressé

PLAYBOY: "'Across the Universe.'"

John LENNON: "The Beatles didn't make a good record of 'Across the Universe.' I think subconsciously we... I thought Paul subconsciously tried to destroy my great songs. We would play experimental games with my great pieces, like 'Strawberry Fields,' which I always felt was badly recorded. It worked, but it wasn't what it could have been. I allowed it, though. We would spend hours doing little, detailed cleaning up on Paul's songs, but when it came to mine... especially a great song like 'Strawberry Fields' or 'Across the Universe' ...somehow an atmosphere of looseness and experimentation would come up."

PLAYBOY: "Sabotage?"

John LENNON: "Subconscious sabotage. I was too hurt... Paul will deny it, because he has a bland face and will say this doesn't exist. This is the kind of thing I'm talking about where I was always seeing what was going on and began to think, Well, maybe I'm paranoid. But it is not paranoid. It is the absolute truth. The same thing happened to 'Across the Universe.' The song was never done properly. The words stand, luckily."

Extrait du magazine Playboy : Interview de John Lennon et Yoko Ono par David Sheff (1980)

Publié dans Citation du jour

Commenter cet article

Sébastien 15/07/2009 22:58

Je viens de lire cette interview de Lennon et ça me fait aussi sursauter lorsqu'il parle de sabotage, alors que dans les faits c'est tout l'album Let It Be qui l'a été, et pas mal par sa faute.Je commence à me demander si Lennon avait toute sa tête. Il parle lui même de paranoia, sans aller jusque là je pense qu'il avait un problème.Finalement, j'ai bien peur que Lennon ait vraiment cru (à tort) que McCartney voulait saboter ses chansons, et ça expliquerait pourquoi il a voulu se venger sur Let It Be.

Philippe 17/07/2007 13:48

Across the universe fut enregistré à une époque trouble pour le groupe (1969) On peut rappeler que McCartney fut tout aussi désapointé (sinon plus) lorsqu'il entendit son "The Long And Winding Road" gorgé de violons et de choeurs jusqu'à l'écoeurement. Il est paradoxal que Lennon se plaigne du traitement de cette chanson alors qu'il fut déterminant dans le choix du producteur Phil Spector.
Quand à Strawberry Field Forever, ce titre reste un monument et doit autant à sa composition qu'à la sophistication de ses arrangements et de son enregistrement. 26 prises furent réalisées. Il faut tout de même être de mauvaise fois ou amnésique pour parler ainsi de sabotage.