Le petit Nicolas et ces Français qui fuient notre imposition

Publié le par Athalide

Il nous l’a martelé hier : les Français ont des droits, ils ont aussi des devoirs ! Cela semble valoir surtout pour les Rmistes et les chômeurs dans l’esprit du grand timonier de l’UMP : ces feignants doivent savoir qu’ils ont des devoirs… non, mais…

Bizarrement, interrogé sur ces Français qui quittent le territoire pour ne pas s’acquitter de leurs impôts en France, Nicolas Sarkozy a l’air de trouver ça parfaitement normal… Deux poids, deux mesures… Plus simple de taper sur ces salauds de pauvres que sur ses amis riches…

Interview de Nicolas Sarkozy sur RTL – Jeudi 3 mai 2007

Vous avez fait un meeting à Bercy, dimanche dernier, et vous avez déclaré ceci : "L’idéologie de Mai 68 sera morte le jour où dans la société on osera rappeler chacun à ses devoirs". Dans votre esprit, ceci vaut-il pour les Français qui s’exilent fiscalement en Belgique ou en Suisse et qui au mépris de leur devoir attaché à la citoyenneté, n’acquittent plus leur impôt en France ?

Nicolas Sarkozy : Je ne comprends pas la présentation de votre question parce que, pardon !

Rappeler à chacun son devoir.

NS : Attendez, choisir un autre pays, ce n’est pas autorisé ?

Si.

NS : Est-ce que c’est un délit ? Est-ce que c’est un délit ?

Non.

NS : Ah bon très bien !... parce que présenté comme ça c’est extrêmement spécieux.

Je n’ai pas parlé de délit. C’est vous qui avez introduit le mot. Ma question, c’est : Quand on a la citoyenneté française, est-ce qu’on doit payer ses impôts en France ou pas ? C’est ça la question.

NS : Attendez, je vais vous dire. Nous, nous sommes dans un monde libre. Chacun choisit de vivre où il l’entend. Et ça, j’imagine que vous ne pensez pas le remettre en question. Cela voudrait dire, que toute personne qui vit à l’extérieur de la France, pour vous, c’est quelqu’un qui n’assume pas ses devoirs. C’est une conception curieuse.

Ses devoirs de citoyen...

NS : C’est une conception curieuse... Avec ça, avec ça...

Payer l’impôt ne fait pas partie du devoir du citoyen ?

NS : Bien sûr. Bien sûr. Mais qu’est-ce qu’il est dit ? Il est dit que l’argent qu’on gagne en France, on paie l’impôt en France. Mais quand même défendre l’idée, assez spécieuse, que partir développer ses marchés, s’installer à l’étranger, c’est en soi ne pas assumer ses devoirs... C’est une conception du monde qui est quand même particulière.

Publié dans Brèves

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ska 07/05/2007 12:27

Scandaleux, ces propos...Quelle déprime en ce lundi matin...