Elections : Stop the conneries !

Publié le par Athalide

Alors que s'achève cette bien belle campagne présidentielle où aucun des sujets importants ne fut débattu, nous souhaitons raviver la mémoire de certains électeurs qui pourraient être tentés de voter pour le candidat autoproclamé de la rupture, c'est-à-dire notre ami le petit Nicolas :
En effet qui souhaiterait voter :

- pour un candidat qui souhaite s'il est élu amnistier Chirac (Sur ce point v. Le Canard enchaîné 11/04/07). Etonnant cette volonté d'amnistier chez un champion de "La tolérance zéro" !

- pour un libéral pur sucre, chantre du "moins d'Etat", qui souhaite sitôt que des difficultés interviennent dans les entreprises que ce même Etat intervienne (v. affaire Airbus).

- pour un ex-ministre de l'intérieur si fier de son bilan (catastrophique) et pourtant incapable de se rendre dans les banlieues qu'il devait nettoyer au "Karcher" et débarrasser de la "racaille" (les banlieues sont, elles, ainsi. débarrassées d'au moins une racaille)

- pour un candidat qui n'hésite pas à affirmer que le suicide, la pédophilie, l'homosexualité sont d'origines génétiques (et la connerie alors? car ledit candidat a l'air d'avoir été gâté) allant ainsi à l'encontre de tous les éminents chercheurs.

- pour un candidat qui n'a pas hésité à recevoir au MINEFI le scientologue Tom Cruise et qui prétend lutter contre les sectes.

- pour un candidat-ministre qui a diligenté des enquêtes contre des proches de Ségolène Royal en utilisant les services de l'Etat (les Renseignements généraux) à des fins personnelles et douteuses.

- pour un candidat qui prétend défendre la liberté de la presse et qui s'arrange pour faire virer le fâcheux de Paris-match qui a osé diffuser dans sa feuille de chou des photos de Cecilia.

- pour un candidat empêtré dans une affaire immobilière des plus douteuses concernant son duplex de l'île de la Jatte à Neuilly. Affaire dans laquelle le promoteur a fait une remise de plus de 300 000 euros au Maire de Neuilly, alors que ce même promoteur  venait de s'être vu céder des terrains par cette mairie à un prix très avantageux : étonnant, non ?

- pour un candidat de la rupture qui est soutenu par des perdreaux de l'année à savoir deux anciens présidents Chirac et Giscard.

- pour un candidat qui a dans son comité de soutien Johnny Hallyday, Faudel, Pascal Sevran, Doc Gyneco, Didier Barbelivien, Christian Clavier, Jean Reno... gage que la culture sera vraiment à l'honneur sous sa présidence.

- pour un candidat qui n'a cessé de draguer les électeurs d'extrême-droite et a tenu un discours ne cessant de flirter avec les thèmes les plus éculés (et nous le disons sans haine) de la droite extrême.

- pour un candidat démagogique et populiste qui prétend vouloir s'adresser aux classes populaires en citant Jaurès alors qu'il a participé à un gouvernement qui n'a eu de cesse que de favoriser les classes privilégiées.

- pour un candidat qui se réfère à Jean-Paul II, pape obscurantiste et réactionnaire, étonnante référence pour un candidat à la présidence d'un Etat laïque.


QUI DONC POURRAIT AVOIR ENVIE DE VOTER POUR CE TYPE DE CANDIDAT ?



Publié dans Brèves

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

joel 30/04/2007 18:37

gauchiste

Ska 27/04/2007 12:42

ah ! ça faisait un petit moment que je n'étais pas venu par ici...content de voir de telles prises de position...ne nous résignons pas, mobilisons-nous pour le second tour. acharnons-nous à convaincre les abstentionnistes que nous connaissons, ceux qui auraient voté Bayrou. Ne mollissons pas. Envoyons des mails : en ricochant d'une personne à l'autre, ceux-ci peuvent atteindre des gens qui pourraient changer d'avis sur NS...Oui, il y a de quoi avoir peur. Et refusons de nous laisser dicter l'issue du second tour dès le soir du premier. NS fit un discours de mec déjà élu. Les médias l'ont suivi comme s'il était déjà Président... Foutons leur la honte en leur prouvant dans les urnes qu'ils se sont trompés. Ne laissons pas la gauche se satisfaire d'avoir effacé le traumatisme du 21/04/2002 en se qualifiant pour le second tour. Il faut aller plus loin. Oui, ça sera difficile. Oui, beaucoup d'entre nous ont voté et voteront Royal par défaut. Mais il n'y a pas à tergiverser. Le danger est trop grand.

alf 22/04/2007 17:03

à lire aussi : le supplément spécial sarko de Charlie hebdo

Chewbacca 22/04/2007 07:23

Trop de monde je le crains hélas!En tout cas, toutes ces contradictions (et bien plus encore si on continue la liste), c'est décidément trop pour un seul homme...Bon dimanche sous vos applaudissements! (comme l'aurait dit l'ancien mari de sa femme)