Problème philosophique

Publié le par Athalide

"Il n’y a qu’un problème philosophique vraiment sérieux : c’est le suicide. Juger que la vie vaut ou ne vaut pas la peine d’être vécue, c’est répondre à la question fondamentale de la philosophie"

Albert Camus, Le mythe de Sisyphe

Publié dans Citation du jour

Commenter cet article

alf 12/02/2007 21:13

Je pense  - c'est en tout cas le souvenir de la lecture que j'en ai fait - que Camus voulait par là évoquer la question de la liberté. La liberté individuelle est-elle possible? Et si non, "à quoi bon"? Choisir de mourir c'est rompre le cercle du destin implacable. C'est le sens du suicide philosophique qu'il évoque aussi dans "l'homme révolté". Mais si l'alternative n'est qu'univoque, est-ce vraiment une alternative? Le pied de nez au destin est peut-être alors de choisir de vivre, comme expression de sa liberté.

Azo 12/02/2007 19:20

Repondre a cette question est certes necessaire pour savoir si la vie vaut d'etre vecue mais elle n'est pas suffisante car elle n'interroge pas sur la valeur d'une existence pour un autre, independamment de celui qui la vit.