L'industrie du pneu

Publié le par Athalide

« La musique, c’est l’hypocrisie absolue, le marché définitif, la consommation ultime. Toute cette musique partout, ces CD, ces machins, ces mètres cubes entiers de disques, alors qu’une bonne dizaine de titres suffirait, et qu’on devrait virer tout le reste des magasins. Ne garder, selon moi, qu’un bon CD des Stones, un bon CD de musique californienne, de l’époque baba, tiens, flower-power. On garderait aussi Revolver des Beatles, et celui-là suffirait. Et puis quand même quelques CD classiques : quelques symphonies de Beethoven, quelques quatuors de Schubert, de Schumann, tous les concertos pour violons, quelques concertos pour pianos et violoncelles. Et puis un album de Bob Seger. Ou plutôt une compilation. Voilà. On aurait déjà largement de quoi faire, on pourrait partir tranquillement sur son île. Alors le reste… ce qu’on appelle la chanson française n’est qu’une industrie comme une autre. C’est Citroën avec ses BX, ses CX, ses ZX… C’est le pneu, la chanson française, c’est l’industrie du pneu. »

Gérard MANSET, 1991

Publié dans Citation du jour

Commenter cet article

alf 23/02/2009 10:42

... la preuve : elle se dégonfle un pneu, non ;-?