Frank Maubert - La mélancolie de Nino Ferrer

Publié le par Athalide

La mélancolie de Nino (Franck Maubert)

Ce livre paru en 2006, s’est fixé pour objectif au travers de la rencontre des proches de Nino Ferrer – son épouse, ses enfants, ses voisins, ses collaborateurs – de dresser un portrait de l’homme et de tenter de comprendre ce qui a bien pu conduire le chanteur à se donner la mort en août 1998. Les détails biographiques sont donc réduits au minimum et l’œuvre est presque passée sous silence.

Il en ressort un ouvrage d’une lecture agréable qui laisse pourtant sur sa faim. En effet, la rencontre des plus proches collaborateurs (le guitariste Mickey Finn, le patron des studios CBE Bernard Estardy, la chanteuse Radiah Frye) n’apporte pas l’éclairage qu’on était en droit d’attendre. L'auteur reste trop en surface. De plus, afin que le portrait dressé soit fidèle, nous aurions aimé que l’auteur interroge des personnes qui furent très proches de Ferrer et qui n’ont presque jamais parlé de lui. Ainsi, on aurait voulu entendre la discrète Diane Véret, la chanteuse Magali Pietri, le musicien Joël Segura qui vécurent ou collaborèrent un long moment avec l’exilé du Quercy.

Le livre est donc réservé aux fins connaisseurs de Nino Ferrer, plus qu’aux néophytes désireux de mieux connaître le chanteur.

Publié dans Les livres de Kul

Commenter cet article