Renseignements téléphoniques : la grande marche vers le progrès !

Publié le par Athalide

La grande marche vers le progrès

Il fut un temps où pour avoir les renseignements, il suffisait de faire le 12. La solution était simple et gratuite. Puis avec le démantèlement des services publics le numéro est demeuré le 12, mais la communication est devenue payante.

Aujourd’hui, dans le cadre de l'ouverture du marché à la concurrence et afin d'éviter une discrimination entre les intervenants sur le marché des renseignements, il faut désormais composer un numéro payant à six chiffres pour être mis en relation avec un service de renseignement téléphonique. Outre la difficulté de retenir le numéro, le plus grand flou tarifaire règne. Pour autant le service s’est-il amélioré ? Que nenni, bien au contraire.

Une nouvelle fois démonstration est faite que le monde de l’après Service Public auquel on nous destine est  placé sous le signe de la simplicité et de la gratuité. Ce n'est pas l'économie qui sert l'Homme mais le contraire. Heureusement que le sacro-saint principe de non-discrimination ne commandait pas le recours à un numéro à 32 chiffres pour obtenir les Renseignements !

Une chose est sûre : l'ancien usager est, sans discrimination aucune, considéré par tous les opérateurs téléphoniques comme un con... sommateur, comme un autre ! 

Publié dans Brèves

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Jacques 05/04/2006 23:20

C'est vrai que c'était si simple avant mais évidement quand la loi du marché arrive il faut bien compliquer un peu les choses pour que tout le monde puisse faire du profit. Et y'en a toujours qui croient que c'est beau le progrés! On va finir par nous faire marcher sur la tête en faisant croire aux gens que c'est pour mieux les satisfaire.