Milton NASCIMENTO - Travessia

Publié le par Athalide

NASCIMENTO Milton

Loin de la samba, de la bossa nova ou du mouvement tropicaliste, Milton Nascimento a trouvé une voie originale - sa propre voie - dans la musique brésilienne en débutant avec des albums originaux au charme délicieux (Travessia) ou résolument plus pop (Milton) mais toujours à part. Plus tard, il s’oriente vers une musique matinée de jazz, cédant même au début des années 80 à des traitements très synthétiques et des disques résolument plus variété, bien que le terme puisse difficilement être accolé à la musique de Nascimento. Pourtant, à travers ce parcours divers et varié, qui l’emmèneront à collaborer avec Pat Metheny, la production de Nascimento reste toujours originale car ses mélodies, sa voix et sa manière de chanter créent d’emblée un décalage complet avec la production pop traditionnelle. Même si l’on ne partage pas toujours les options musicales suivies, on ne peut que s’incliner devant cette " touche " Nascimento qui fait de lui un musicien unique et attachant, avec un univers où ses racines du Minas Gerais, toujours très présentes, lui donnent cette originalité dans la production mondiale.

Travessia (1969)

Travessia / tres pontas / Cenca / Irmao de fe / Cancao do sal / Catavento / Morro velho / Gira giro / Maria, minha fe / Outubro

 

 

 

Travessia, premier album de Nascimento et premier coup de tonnerre, sorti en pleine fureur pop est délicieusement en marge de la production d’alors. Loin de la fureur des guitares nourries à l’électricité, Milton nous emmène dans un monde acoustique parcouru de cordes pour un voyage au travers d’un Brésil loin des stéréotypes. Aux violons déchirants soutenus par une vibrante interprétation de l’indispensable " Maria, minha fe " (Maria, ma foi) répond la fraîcheur revigorante de compositions joyeuses (" Irmao de fe ", " Travessia ") ou aux climats doux amers (" Outubro ") délicatement arrangées. Dès le premier titre, l’auditeur est mis sur l’orbite de l’étoile Milton. Travessia grâce à ses climats subtils et à la voix chaude de Milton Nascimento est une puissante source de vitalité. Il agit tel un rayon de soleil sur un week-end pluvieux en nous laissant accroire à des vacances possibles en des pays lointains… pourquoi pas le Brésil ?

Commenter cet article